La haine de la famille

2001
La-haine-de-la-famille

Nominé pour le prix Inter

Ce roman à la première personne explore le rapport mère-fille dans une famille française parisienne et bretonne, juive et catholique, sur trois générations. Rien ne satisfait la mère, Elvire, née en 1933, qui exerce le métier de juge: ni son mari énarque, maniaque de propreté et de rangement, qui ne cesse de lui crier après, ni ses quatre enfants brillants dont le nombre la fatigue et dont il faut sans cesse célébrer les anniversaires, ni même le fils adoré destiné à la quitter, ni la vie sociale et amicale qui masque à peine la vacuité de la mondanité, ni le travail, ni son rapport fusionnel à sa propre mère qui, à la fin du livre, finit tristement sa vie dans un hôpital. Entre les traumatismes d’une enfance marquée par la deuxième guerre mondiale et les rêves d’une jeunesse prise entre l’existentialisme et le mythe américain, La haine de la famille est aussi l’histoire d’un demi-siècle en France.

Critiques & Presse

“Un livre robuste comme un plat familial. Fortement assaisonné.
Martine de Rabaudy, L’Express, 4 janvier 2001

“Un vrai numéro de voltige. On résiste mal à la folle gaîeté de cette prose.”
Dominique Bona, Le Figaro, 18 janvier 2001

“225 pages caustiques et allègres… Cette haine-là ressemble fort à l’amour fou.”
Jérôme Garcin, Le Nouvel Observateur, janvier 2001

“Catherine Cusset ne se dépare d’une splendide lucidité. Elle explore un bergmanien rapport mère-fille.”
Jean-Luc Douin, Le Monde des livres, 19 janvier 2001

“Un roman remarquable. Qui, en un style creusé jusqu’à l’os, se garde bien de condamner ou d’encenser.
Marie-Laure Delorme, Le Journal du Dimanche, 21 janvier 2001

“Un hymne émouvant à la figure maternelle, dont Simone et Elvire sont les magnifiques héroïnes.”
Isabelle Lortholary, Elle, 19 février 2001

“Juste, drôle, féroce.”
Vincent Landel, Le Magazine Littéraire, février 2001

Qu’hérite-t-on de ses parents ?, Nelly Bétaille

Acheter sur Amazon

La-haine-de-la-famille_blanche_gallimard La-haine-de-la-famille